DLDwomen 2013 : l’évolution numérique du point de vue de la femme

DLDwomen 2013 : l’évolution numérique du point de vue de la femme

Avec pour devise « Breaking New Ground » (Frayer de nouveaux chemins), la conférence DLDwomen aura lieu à Munich les 15 et 16 juillet. Stephanie Czerny, fondatrice de DLD, et Maria Furtwängler-Burda, présidente de DLD, accueilleront 600 entrepreneurs et visionnaires internationaux. Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne, et Ursula von der Leyen, ministre fédérale du Travail et des Affaires sociales, co-présideront l’événement.

Stephanie Czerny a déclaré : « Je suis impatiente de rencontrer les femmes et les hommes exceptionnels qui discuteront de l’influence de la sphère numérique sur les divers domaines de la vie lors de notre future conférence. DLDwomen privilégie les thèmes ayant les effets les plus radicaux sur la vie des femmes, à savoir l’avenir du travail, de la santé et de l’éducation. En outre, nous présentons les femmes comme un groupe cible spécifique au sein des marchés numériques. ‘Breaking New Ground’ désigne à la fois l’atmosphère de renouveau et l’élément perturbateur inhérents à cette période de changement. »

De nouveaux modèles économiques, de nouvelles formules de réussite en affaires, un meilleur accès aux systèmes éducatifs avec des contenus révisés, des avancées dans la technologie et les sciences naturelles qui révolutionnent les plans pour notre avenir : l’ère du numérique offre une multitude de défis que nous devons identifier et exploiter. Étant une conférence axée sur l’innovation, DLDwomen offre un forum aux femmes qui ont décelé des opportunités et sont devenues des modèles, et présente d’autres domaines que les femmes devront conquérir. Lors de l’édition DLDwomen 2013, des chefs d’entreprise, scientifiques, gestionnaires, pionniers technologiques, fondateurs, artistes, penseurs novateurs et écrivains débattront des thèmes suivants :

Comment le travail sera-t-il défini à l’avenir ?

La mondialisation et le travail en réseau exigent communication, coopération et partage. La compétition, l’égoïsme et la pensée traditionnelle hiérarchique sont en passe de devenir obsolètes à l’ère du numérique. La croissance demeurera-t-elle le paramètre fondamental ou la recherche du bonheur remplacera-t-elle notre ancienne quête de croissance ? Ursula von der Leyen discutera des métiers de l’avenir avec les membres du panel, dont notamment Jackie Reses, directrice de la stratégie chez Yahoo!. Dans son discours d’ouverture, Viviane Reding invitera l’Europe à se réveiller et à participer au débat actuel sur la confidentialité des données. Le président du conseil de surveillance de la Deutsche Bank, Paul Achleitner, s’entretiendra avec Sonali de Rycker, experte en investissements, sur les modèles de diversité fructueux qui vont au-delà des programmes de promotion pour les femmes déjà établis. Par ailleurs, Simone Menne, directrice financière de Lufthansa, et Theodor Weimer, porte-parole du conseil d’administration de HVB, aborderont les thèmes du pouvoir et des compétences de leadership dans une période de changement.

Quel est l’effet de l’image médiatique de la femme ?

Les sociétés de médias et les agences de publicité définissent l’image de la femme dans les médias et donc son rôle dans la société. Les célébrités et autres utilisant Twitter peuvent influencer la perception du public plus fortement. Dans le même temps, le grand public participe plus directement à ce qui se passe. Le producteur Nico Hofmann, la directrice des médias Julia Jäkel, la PDG de Watchever Sabine Anger, Erika Hoholick, dont l’initiative « Dove – Real Beauty » (Dove – Beauté réelle) a été l’une des campagnes publicitaires les plus mémorables de notre temps, ainsi que la psychologue et féministe Susie Orbach discuteront de leur influence sur le façonnement de l’image de la femme. Le panel sera présidé par Maria Furtwängler-Burda, à la fois actrice et médecin.

Que signifient les progrès technologiques et médicaux pour la planification de la vie ?

Avec l’invention de la pilule contraceptive qui a constitué une première avancée, la congélation des ovules est en train de révolutionner l’auto-détermination des femmes. Grâce à cette méthode, l’ovule est retiré à son stade le plus fertile, congelé et décongelé uniquement quand une grossesse est souhaitée dans le cadre de la planification de la vie d’une femme. Carl Djerrassi, l’inventeur de la pilule contraceptive, et Anneliese Schwenkhagen, chercheuse spécialisée dans les hormones, participeront à un débat visant à déterminer où cette nouvelle étape dans la toute-puissance biologique nous mène.

La femme représentent-elle l’avenir de l’e-commerce ?

Groupe cible le plus important, les femmes ayant une grande affinité pour les achats en ligne jouent un rôle prépondérant dans le succès de l’e-commerce. Les nouveaux modèles économiques émergents, tels que LYST et Mytheresa.com, sont en plein essor non seulement grâce au pouvoir d’achat des femmes, mais aussi parce qu’ils sont développés et dirigés avec succès par des femmes. Comment lancer des stratégies numériques à succès pour les marques de luxe sera expliqué par des figures emblématiques de la mode telles que Laudomia Pucci, des représentants de grandes marques de mode comme Von Arnim et Jimmy Choo, ainsi que des concepteurs de tendance comme Mary Katrantzou. En savoir plus…

© PR Newswire

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.