Expressions of Humanity 2 – “Nessuno uccide la morte” 03.12.2019 Rotondes

Expressions of Humanity 2 – “Nessuno uccide la morte” 03.12.2019 Rotondes

Deuxième évènement du cycle “Expressions of Humanity – What kind of world do we want to live in” proposé par Time For Equality en collaboration avec les Rotondes et avec le soutien de l’Oeuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte.

NESSUNO UCCIDE LA MORTE”
Raconter la réalité à travers le roman noir.
Rencontre avec Leonardo Palmisano, en dialogue avec Tullio Forgiarini.

Mardi, 3 décembre 2019, 18.30 – Rotondes – Luxembourg

ENTREE LIBRE – réserver vos tickets sur https://nessuno_uccide_la_morte_tickets.eventbrite.com/
Pour plus d’informations et toute question d’accessibilité: info@timeforequality.org

Le fil rouge du cycle “Expressions of Humanity” est la convinction que l’art en toutes se formes puisse aider à la compréhension des questions sociétaires et à la sensibilisation à certains sujets.

Cette fois on parlera de livres et d’approches narratives, notamment le roman noir et la narration en série, pour raconter la complexité des sociétés actuelles et aborder des questions telles que les mafias, les inégalités, les violations des droits humains et civils, l’éthique publique et privée. Pour ce dialogue qui relie idéalement l’Italie et le Luxembourg, nous avons invité deux écrivains renommés: Leonardo Palmisano, sociologue, auteur de nombreux livres-enquête, expert en matière de travail, migration et traite des êtres humains, et Tullio Forgiarini, professeur d’histoire au Luxembourg, féru de cinéma, auteur de nombreux romans et textes pour le théâtre. 

 

Langues: italien et français, l’interprétation de l’italien vers le français sera assurée par l’Agence interculturelle de l’ASTI.

Leonardo Palmisano

Leonardo Palmisano

Leonardo Palmisano
(Bari 1974) est sociologue et écrivain, auteur de plusieurs livres-enquête, essais et romans. Expert en matière de traite des êtres humains, travail et migrations, il étudie depuis des années l’amalgame entre l’exploitation illégale du travail et la criminalité organisée. Il a publié avec Fandango Libri une trilogie sur ces thèmes: “Ghetto Italia”, livre lauréat du Premio Livatino contro le Mafie 2016, “Mafia Caporale” (2017) et en 2019 “Ascia Nera – L’intelligenza brutale della mafia nigeriana”, une enquête sur la “Black Axe”. En 2018 il publie son premier roman noir “Tutto torna”, autour d’un anti-héros, le bandit Mazzacani. En 2019 le deuxième chapitre de la série a été publié: “Nessuno uccide la morte”. L’histoire se déroule dans le sud de l’Italie, avec un épilogue dans le Grand-Duché de Luxembourg.

 

 

 

Tullio Forgiarini

Tullio Forgiarini – photo @Pitt Simon

Tullio Forgiarini
Né en 1966 à Luxembourg, de père italien et de mère luxembourgeoise. Depuis 1989 il enseigne au Lycée du Nord à Wiltz. Il a contribué à la création, en 2005, de la classe mosaïque Neien Ufank, qui accueille des élèves en rupture scolaire. Parallèlement à sa carrière d’enseignant, il publie des romans noirs: “Miss Mona”; “La ballade de Lucienne Jourdain”; “Karnaval”; “La énième mort de Ernesto Guevara de la Serna dit le Che”.
“Amok” (éd. Guy Binsfeld 2011), son premier roman en luxembourgeois, a reçu le European Union Prize for Literature en 2013. Il a été récemment publié en italien (ed. Camelozampa; traduction de Christian Welter). Une adaptation cinématographique sous le titre Babyalone, réalisée par Donato Rotunno, est sortie en 2015. Sa pièce « Du ciel », une satire autour de la problématique des réfugiés, a été montée au TOL en novembre 2016.

 

Related Posts

One comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.